Ray-Ban s’installe à la Gran Vía de Madrid avec Inditex et Primark

madrid gran via

Gran Vía met ses lunettes de soleil. Ray-Ban, propriété du groupe d’opticiens Luxottica, ouvrira un établissement au rez-de-chaussée du numéro 42 Gran Vía à Madrid, comme l’ont confirmé des sources proches de l’opération, idéalista/news. L’entreprise, qui remplacera la chaîne d’accessoires Carpisa, sera située à proximité d’opérateurs tels que Parfois et Burger King, et à quelques mètres de géants tels que Primark ou Inditex.

Le bâtiment où sera situé le premier magasin de la rue Ray-Ban à Madrid vient de faire l’objet d’une réhabilitation complète, menée par l’entreprise de construction Moguerza. La propriété, détenue depuis 2015 par Asturiana de Edificaciones e Inversiones, comme l’indique idealista/news, accueillera cinquante appartements touristiques, qui sont à la recherche d’un opérateur pour les gérer.

Jusqu’en 2015, l’immeuble était la propriété de BBVA, qui l’a vendu au groupe d’investisseurs d’origine asturienne pour un prix proche de 16 millions d’euros. Ceux-ci étaient déjà propriétaires des deux locaux commerciaux du bâtiment. La banque, par l’intermédiaire de son agence immobilière Anida, a acquis l’immeuble en 2012. Les plans initiaux de la banque étaient de transformer le bâtiment, qui a un caractère protégé, et de lui donner un nouvel usage.

Lorsque BBVA a repris le numéro 42 de la Gran Vía, il s’agissait d’un immeuble de bureaux, bien qu’il n’y ait pas de locataires. L’entité a commandé une étude de faisabilité pour en tirer le meilleur parti et c’est à ce moment que l’idée de la transformer en hôtel a commencé à se concrétiser. Avant le début des travaux, le bâtiment avait quelques problèmes avec les issues de secours, puisqu’elles envahissaient l’annexe bien que ces inconvénients aient été résolus.

Une autre particularité du bâtiment, très proche de la Plaza del Callao, est qu’il dispose d’un certain degré de protection, ce qui a limité les utilisations et les réformes possibles à y effectuer. Mais ce n’est qu’en octobre 2014 que la commission municipale d’urbanisme a approuvé un plan spécial pour que ce bâtiment, projeté en 1923 par Pedro Mathet Rodríguez, puisse devenir un hôtel. Pendant ce temps, la banque a eu des conversations avec différentes chaînes hôtelières afin que l’une d’entre elles puisse prendre en charge la gestion.

Ray-Ban gagne du terrain en Espagne

La mythique marque de lunettes de soleil Ray-Ban est la marque principale du groupe italien Luxottica, imbattable depuis des années dans le secteur numéro un mondial. Avec des best-sellers comme l’Aviator ou le Wayfarer, la marque est passée aux mains du groupe italien en 1999.

L’entreprise, qui a engraissé son activité par des acquisitions, fonctionne selon un modèle traditionnel : intégration verticale, distribution par l’optique et grandes campagnes publicitaires dans les médias traditionnels.

Ray-Ban, en revanche, continue de s’appuyer principalement sur le canal traditionnel, tant des opticiens du groupe Luxottica que de tiers, notamment sur le marché espagnol. Parmi ses derniers mouvements sur ce marché a été l’ouverture d’un magasin à Barcelone, au numéro 20 Paseo del Born en 2018.

 L’entreprise s’est mise en ligne en 2009 avec le lancement de sa plateforme de commerce électronique aux États-Unis, et est aujourd’hui présente sur le Net dans 27 marchés à travers le monde. Ray-Ban représente aujourd’hui environ 27 % du chiffre d’affaires du groupe, soit près de 2,5 milliards d’euros l’an dernier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.